Anse-à-Galets et Pointe-à-Raquette

Les habitants de la commune de l’Anse-à-Galets s’appellent anseois, anseoises. Ils célèbrent le saint patron de la ville, Saint Isidore, le 15 mai.

Les habitants de la commune de Pointe-à-Raquette s’appellent pointe-à-raquettois, pointe-à-raquettoises. La fête de leur saint patron, Saint Louis Roi de France, est célébrée chaque 25 août.

Une île située entre deux bras de mer qui se rejoignent dans la baie de Port-au-Prince, à l’est de l’île : le « Canal de Saint-Marc » sur sa côte septentrionale, et le « Canal de la Gonâve » (ou «Canal du Sud ») sur sa côte méridionale.

L’île de La Gonâve est située dans la baie de Port-au-Prince. Elle a une superficie de 689,62, Km2 et compte environ 200.000 Habitants.

Au cours de la deuxième moitié du xixe siècle, « L’île de la Gonâve » Commence à attirer des pêcheurs, puis peu de temps après, l’agriculture commence à apparaître.

En 1976, un cyclone ravage le sud d’Haïti et de nombreux survivants viennent s’installer sur l’île comme agriculteurs.

Le séisme du 12 janvier 2010 qui a ravagé Port-au-Prince a provoqué l’afflux de plus de 40 000 personnes venues de la capitale.

L’histoire de l’île de la Gonâve

L’île de la Gonâve a été le dernier refuge des amérindiens taïnos en Haïti. C’est à la suite du massacre de la reine Anacaona par les conquistadors que les rescapés de sa cour viennent se réfugier sur l’île et la baptisent Gonavo.

EN SAVOIR PLUS